L'édentation unitaire
Votre bouche présente une dent absente qui est, la conséquence d'un déchaussement, d'une fracture ou de l'aboutissement du processus de la carie. Même en l'absence de douleur ou de préjudice esthétique elle doit être remplacée.

Votre dentition forme un ensemble solidaire

 - Vos 32 dents forment un ensemble stable, chaque dent se maintient en place en s'appuyant sur sa voisine d'à côté et d'en face.


Une dent absente peut déstabiliser toute une bouche.

 -


1. Les deux dents voisines chercheront le contact et s'inclineront vers la dent qui sort de son orifice, sa base étant moins large.

2. La dent qui se trouve en face de la dent absente n'est plus enfoncée dans son orifice par la mastication, elle cherchera ainsi un butoir en sortant de la gencive.

3. En se penchant la dent aura laissé un espace libre pour les débris alimentaires qui provoqueront à terme des caries.

4. En se déplaçant la dent aura laissé un espace libre entre elle et la gencive, ce qui peut provoquer un déchaussement.

5. L'os qui maintenait la dent absente ne servant plus à rien, il finira par se résorber et disparaître, affaiblissant ainsi le maintien des dents voisines.

6. Les deux dents voisines ne peuvent plus s'appuyer sur la dent absente et auront tendance à se pencher vers le vide.


Une dent absente doit impérativement être remplacée.


Indépendentaire Editeur - Tous droits réservés
Traitement des parodontopathies
Le traitement comprend les étapes suivantes :

  • l'apprentissage d'une hygiène bucco-dentaire rigoureuse. Cette étape est cruciale, le patient doit éliminer quotidiennement avec attention toute la plaque dentaire, nettoyer les petits espaces inaccessibles à la brosse à dent par des brossettes inter dentaires.Il peut aussi mettre en évidence de la plaque avec des substances colorantes (révélateur de plaque) et utiliser un hydropulseur etc.
  • Le traitement initial consiste à éliminer les causes directes (tartre, plaque) ou indirectes favorisant (zones de rétention, force occlusale, etc.) pour assainir le terrain: Détartrage manuel ou à ultra-sons, polissage des dents, surfaçage radiculaire, contention des dents mobiles récupérables, traitement des caries, répartition des forces occlusales.
  • Le traitement chirurgical parodontal est adapté à la quantité de tissus détruits. Il peut être limité à la gencive, ou à la gencive et à l'os alvéolaire pour supprimer les poches osseuses, éliminer les bactéries dans les lésions profondes, redonner à la gencive une forme fonctionnelle.


Exemples de traitement:

  • Recouvrement de la racine dentaire dénudée par un apport de gencive effectué par greffe.
  • Régénération de la gencive par pose d'une membrane.
  • Reconstruction osseuse par apport de substitut osseux permettant la cicatrisation osseuse.